Activités

Les activités d’EcoAnalytics varient d’une année à l’autre en fonction des besoins particuliers des organisations canadiennes de défense environnementale. Dans sa première année EcoAnalytics a réalisé deux sondages téléphoniques à l’échelle nationale : un sondage s’intéressant à un large éventail d’enjeux environnementaux intitulé « Panorama », et un autre, « Climat en mutation », concernant les impératifs que sont le climat et l’énergie.

La réalisation de ces deux enquêtes et l’analyse de leurs résultats a été menées par une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal, sous la direction d'Erick Lachapelle, en collaboration avec les partenaires d’EcoAnalytics.

Panorama, un sondage portant sur les enjeux environnementaux au Canada, en mai 2017

Le sondage Panorama dresse un portrait détaillé des opinions des Canadiens par rapport à de nombreuses questions environnementales. Cette enquête respecte les règles de l’art en matière de sondage d’opinion, permettrant des inférences valides à partir d’un échantillon probabiliste tiré de la population canadienne. Aux mois de mai 2017, nous avons soumis un questionnaire de 50 questions à un échantillon de 3 000 Canadiens issus de six régions du pays (les provinces de l’Atlantique, le Québec, l’Ontario, Manitoba/Saskatchewan, Alberta et la Colombie-Britannique) à partir de listes de numéros de téléphones, fixes et mobiles et un panel éléctronique.

Les données obtenues permettent de faire des comparaisons valables entre les régions et entre différents groupes démographiques au Canada – des informations essentielles autant pour les directeurs de campagne, les gestionnaires de programme, les entreprises ou les gouvernements.

Une section du questionnaire a été consacrée aux items spécifiques à chacune des régions, ce qui permettra aux organisations sans but lucratif et à d’autres utilisateurs d’accéder à des informations pertinentes par rapport à des enjeux de grand intérêt localement.

Discerner l’opinion de la population sur divers sujets, région par région, grâce à des sections modulables

La questionnaire Panorama a été divisés en quatre sections.

La première section comprend les caractéristiques démographiques des répondants ainsi que l’évolution de leurs valeurs. Cette rubrique comprend une série de questions portant sur l’environnement au sens large. Par exemple : Quel est le plus important problème (environnemental) auquel les Canadiens doivent faire face?; À quel point êtes-vous informé de la situation environnementale au Canada?; À quel degré êtes-vous sensible aux questions environnementales?; À quel point l’environnement est-il menacé (ou, au contraire, à quel point est-il capable de se défendre) au Canada?; Qui est responsable de tel problème environnemental et à qui revient-il de régler ce problème?.

Le sondage Panorama permet des inférences valides à partir d’un échantillon probabiliste tiré de la population canadienne.

La deuxième section se concentre sur un thème en particulier, en fonction des besoins exprimés par les partenaires d’EcoAnalytics. Cette année, le thème a été  la conservation et la biodiversité. Dans les prochaines année le thème pourrait être la transition à l'énergie renouvable, ou la qualité de l’air et de l’eau, ou le rôle assumé par les gouvernements fédéral, provinciaux ou municipaux en matière de réglementation, etc.

Les troisième et quatrième sections portent sur différentes questions d’actualité. Les questions de la section 3 s’adressent aux répondants de toutes les régions, mais varient d’un sondage à l’autre. La section 4 comprend des questions s’adressant spécialement aux répondants de chacune des régions. Par exemple, on pourrait poser aux répondants britanno-colombiens des questions au sujet de la pêche au saumon du Pacifique; et aux Québécois, des questions sur les contaminants dans le Saint-Laurent.

Comme il s’agit de mettre les ressources en commun, les résultats de chaque section sont présentés dans le rapport final ainsi que dans les webinaires accessibles à tous nos partenaires.

Le sondage Climat en mutation, octobre 2017

Comme l'année dernière, ce sondage aura pour but de mieux comprendre l’attitude des Canadiens par rapport aux changements climatiques, à partir d’un échantillon représentatif de 1 200 personnes, tiré de listes de numéros de téléphones, fixes et mobiles, et un panel éléctronique. L’enquête s’appuie sur une recherche antérieure réalisée par Erick Lachapelle et ses collaborateurs, au cours de laquelle cinq grands sondages pour cerner l’opinion des Canadiens quant aux changements climatiques ont été menés depuis 2011.

Nos partenaires ont façonné le questionnaire. Certaines questions, cependant, demeurent identiques aux années précédentes, ce qui assurera la cohérence en ce qui concerne les opinions exprimées par rapport aux enjeux les plus importants. D’autres questions sont élaborées de concert avec des chercheurs américains à des fins de comparaison (les données portant sur les États-Unis révèleront des similitudes et des différences quant à l’opinion des populations canadienne et américaine sur le climat et l’énergie). Nos partenaires pourront accéder, sur demande, aux données concernant les États-Unis et aux données colligées depuis les six dernières années.

Des rubriques adaptées produisant des données précieuses pour orienter les campagnes sur le climat de façon stratégique

Fool4myCanon ©

La quarantaine de questions du sondage Climat en mutation 2017 sont répartie en trois sections. La première section explore les convictions des gens et leur perception des risques associés aux changements climatiques, ainsi que leurs attitudes face à ces risques. La deuxième section s’intéresse à l’attitude adoptée devant les solutions proposées : qui doit agir; quelles sont les mesures les plus appropriées; dans quelle mesure les gens reconnaissent-ils leur responsabilité; sont-ils prêts à accepter les coûts; etc. Construite à partir des rétroactions de nos partenaires, la troisième section se penche sur des enjeux liés à la thématique des changements climatiques tels que les pipelines, l’aide dont bénéficient certaines industries du secteur énergétique ou les réactions que suscite l’idée de ne pas exploiter une partie des combustibles fossiles du pays.

Les partenaires d’EcoAnalytics ont accès à l’ensemble des résultats et des analyses du sondage Climat en mutation 2017. Les abonnés recevront un rapport sommaire et auront accès au webinaire.

Adhérer dès aujourd’hui

Crédits photo :
Ian Muttoo ©